Ordonnancement de la production

Tous uniques et tous différents

Afin de fidéliser les consommateurs, les marques cherchent à instaurer plus d’intimité en proposant des produits qui se rapprochent au mieux de leur identité propre. Alors que la personnalisation s’oppose à la production industrielle de masse, les nouvelles technologies ouvrent l’ère de la personnalisation pour tous avec la possibilité de “produire sur-mesure”.

De la mode, avec la personnalisation de chaussures, à l’alimentaire et ses bouteilles de soda “nommées”, en passant par la personnalisation des véhicules personnels, cette tendance est présente dans l’ensemble des domaines industriels et demandent une adaptation conséquente des opérations de productions pour pouvoir gérer ces possibilités.

L’ordonnancement de la production industrielle

L’ordonnancement de la production est le procédé par lequel on donne à différentes tâches des priorités successives. Lorsqu’il est question d’ordonnancement et planification dans le secteur industriel – planning & scheduling – il s’agit d’organiser la réalisation d’une suite de tâches dans le temps en prenant en compte les différentes contraintes de production qu’elles soient :

  • Techniques, avec les technologies machines et les contraintes enchaînement ;
  • Capacitaires, selon la disponibilité des ressources ;
  • Temporelles, avec les délais, retards et priorités de la production.

L’ordonnancement et la planification des tâches et des processus regroupe plusieurs aspects qui passent par l’étude, la mise au point et l’optimisation des lignes de fabrication ainsi que la mise en place d’une organisation des flux qui se doit optimale, à la fois pour les matières premières et pour les produits finis. Il s’agit également de tenir compte des demandes des clients, des délais de livraison, sans oublier l’adaptation aux éventuels anomalies ou incidents tout au long du cycle de production.

Ces différents aspects sont à prendre en compte dans une logique globale, ce qui explique pourquoi l’ordonnancement de la production fait partie des travaux les plus complexes et chronophages des dirigeants et responsables d’entreprises industrielles.

Une complexité croissante

Sujet déjà central il y a quelques années, l’ordonnancement de la production est devenu de nos jours un exercice encore plus délicat :

D’une part,

Un marché toujours en évolution.

L’extrême concurrence et la volatilité des marchés contraignent les industriels à durée de leurs plans. Auparavant effectués sur des périodes allant de 5 à 10 ans, les industriels  réalisent aujourd’hui leurs plans sur 3 ans.

D’autre part,

Les informations à analyser.

De plus en plus nombreuses, les données à prendre en compte se multiplient. Évoquée précédemment, la tendance à la personnalisation toujours plus poussée multiplie le nombre de combinaisons possibles ce qui complexifie d’autant plus la gestion et l’ordonnancement de la production.

Les solutions d’ordonnancement de la production

Les logiciels d’ordonnancement et de planification industriels prennent en compte ces différents paramètres et une facilitent la gestion de l’ordonnancement de la production en venant compléter les ERP déjà en place dans l’industrie.

Ces solutions prennent en compte la capacité finie des industries, c’est-à-dire les contraintes de fonctionnement et de capacités des ressources dont disposent l’entreprise, humaines et techniques ainsi que des équipements de production. En prenant en charge les incidents, pannes ou absence par exemple, un logiciel de planification permet de générer un planning à capacité finie.

Les bénéfices des logiciels d’ordonnancement

Mettre en place un logiciel d’ordonnancement de la production peut avoir un impact significatif sur la performance industrielle d’une entreprise :

Avec la prise en compte de la charge et des nouvelles commandes le logiciel d’ordonnancement et de planification pourra ajuster quotidiennement le planning selon les stocks, l’effectif ou la charge des équipements de production. Cette optimisation peut générer un gain immédiat sur les délais de production avec un indicateur On Time Delivery OTD pouvant être augmenté jusqu’à 50%.

 

Grâce à la centralisation des informations sur la production, les délais et les incidents potentiels, le logiciel d’ordonnancement peut avoir un impact sur le secteur commercial de l’entreprise. Les commerciaux peuvent plus facilement informer leurs clients, prévenir et justifier d’éventuels retards et ainsi améliorer la relation client.

 

il est possible d’obtenir une vue plus large de son activité actuelle et à venir. Ainsi, le logiciel de planification peut aider à déterminer la quantité de matière première nécessaire et le moment optimal pour en commander, ce qui débouche sur un gain significatif aux achats et stocks.

Delmia Ortems

Au sein de la suite Delmia, la solution Ortems constitue la brique planification et d’ordonnancement qui, en complément d’un ERP, permet de gérer l’ensemble des processus de planification et d’ordonnancement et fournit des outils de simulation afin de valider les choix.

Cette solution permet notamment de :

 

 

 

La planification et l’optimisation des opérations sont disponibles en temps réel et optimisées dans un réseau intégré.

Industry 4.0 : Building the Digital Enterprise, PwC

Le Digital Manufacturing

Les technologies du Digital Manufacturing permettent des gains de productivité de l’ordre de 15 à 30% sur les coûts de production dans un délai de 6 à 12 mois et assurent un retour sur investissement de 12 à 18 mois.

Boston Consulting Group

En savoir plus sur le Digital Manufacturing

L'Usine du futur

L’Usine du futur est une usine connectée qui dialogue au travers une mosaïque technologique.

En savoir plus sur l’Usine du futur

Le Jumeau numérique de l'usine

On a simulé selon 3 axes : l’implantation des moyens à l’intérieur du bâtiment, les flux de production et les aspects charge de capacité des différentes lignes de production.

Jean-Michel TREMOULET, Directeur de l’innovation chez LATECOERE

En savoir plus sur Jumeau numérique de l’usine